Jardin Albert Kahn : la suite des photos.

Publié le par Alex

Suite et fin des photos du jardin japonais lors de ma promenade aux jardins Albert Kahn.







Les jardins ont été créés par Albert Kahn sur des terrains acquis à partir de 1895. Jusqu'en 1910, il élabore sur 3,9 hectares ce qui deviendra un nouveau style de jardin, le jardin dit « de scènes ».

Albert Kahn croyait à la paix universelle. Pour appuyer son utopie, il crée un jardin fait de plusieurs jardins réconciliant les styles de chaque pays.

 

Il se compose de :

  • un village japonais, créé en 1898, au retour du premier voyage au Japon d'Albert Kahn, par des artistes venus de ce pays (entre autres un Maître Jardinier « offert » par l’empereur. Ils ont apporté avec eux, en pièces détachées, les maisons dans lesquelles on pratique encore parfois la cérémonie du thé.
  • un jardin japonais moderne, qui a remplacé en 1990 le premier jardin, avec ses ponts de bois peints en rouge, sa montagne couverte d'azalées (représentation du mont Fuji) et ses berges de galets conçus par le paysagiste Fumiaki Takano.
  • un jardin à la française créé en 1895 par deux prestigieux paysagistes de l'époque : Henri et Achille Duchêne, avec à côté une roseraie mêlée au verger et un palmarium. Les deux serres latérales ont été détruites en 1914.
  • un jardin anglais avec un pont de rocaille.
  • une forêt vosgienne de 3000 m² avec des rochers arrondis rappelant au banquier les paysages de son enfance.
  • une « forêt bleue » où le cèdre de l'Atlas et l'épicéa du Colorado poussent en harmonie gris-bleu et dont le sous-bois abrite entre autres une collections d'azalées et de rhododendrons.
  • l'évocation d'un marais fleuri de plantes d'eau dans une recherche de naturel.
  • une forêt dorée et sa prairie d'herbes hautes mêlées de fleurs vivaces ou annuelles, dont les bouleaux pleureurs se parent de teintes dorées à l'automne.

Les jardins sont ouverts au public.

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Ah oui, sale ? C'est étonnant, car ce n'est pas du tout l'impression que j'ai eu. J'ai au contraire découvert un jardin très bien entretenu et dans lequel il était très agréable de se promener. Nous y avons été en tout début d'après-midi, et grand bien nous en a pris par contre, car à partir de 16 heures, c'était la grande affluence, et le village japonais y perdait beaucoup de son charme.
Répondre
D
J'ai moi aussi eu la chance de visiter les jardins d'Albert Kahn, mais c'était l'été dernier, et les cerisiers et les pruniers n'étaient donc pas en fleur. J'en garde tout de même un excellent souvenir, notamment le village japonais qui est parfaitement maitrisé. J'en ai aussi fait un récit avec photos sur mon blog. http://experience-japon.over-blog.com/article-33672785.html
Répondre
A

Merci pour ton lien.
J'ai pu lire ton récit photos sur le jardin : bravo
En tout cas il avait l'air d'être mieux entretenu lors de ta visite.
Lorsque j'y suis allé on avait vraiment l'impression que le jardin avait été laissé à l'abandon depuis quelques jours.
Mon amie japonaise à même trouvé que c'était "sale" à certains endroits et moi aussi d'ailleurs...